service public

Publié le par Jules Lavie


Rue de Charonne, 01h35
Il ferme souvent très tard. Il est toujours souriant. Il s'appelle Tébib et c'est l'une des stars du quartier.

Publié dans portraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brigetoun 27/02/2006 19:33

ça c'est bien une spécificité du quartier. Et ça me rendait bien service. Mais mes deux tunisiens en bas de chez moi au bout de plus de trente ans eux aussi avaient pris de mauvaises habitudes et fermaient de plus en plus tôt. Après 1O heures et demie je devais descendre sous la place Léon Blum pour trouver une laitue